Alphonse Marie Adolphe DE NEUVILLE
   
Peintre, il est né le 31 mai 1835 à Saint Omer (Pas de Calais). Elève de Delacroix, illustrateur, il commence officiellement sa carrière en 1859. Ancien combattant de 1870, il devient l’historiographe de la guerre franco-allemande et incarne avec le peintre Edouard Détaille (1836 - 1912) la peinture militaire de la 3ème république.
   
Au salon de 1873, son tableau « Les dernières cartouches » scène se déroulant à Bazeilles près de Sedan lui donne la célébrité.
   
Les événements de 1870 sur le plateau messin l’inspirent. Aussi vient-il sur place prendre notes et croquis. En 1880, il présente « Un porteur de dépêches », scène se déroulant à Sainte Marie aux Chênes et puis en 1881 son dernier grand succès « Le cimetière de Saint Privat ». (Hauteur : 2,355 m - longueur : 3,410 m) actuellement au musée d’Orsay.
   
Avec son ami et peintre Edouard Détaille,  il réalise deux grands panoramas en forme circulaire où le spectateur est au centre, lui donnant l’illusion d’être au cœur de la bataille.
   
Le public peut admirer  en 1882 le « panorama de la bataille de Champigny  et en 1883 le «  panorama de la bataille de Rezonville » (15 mètres de haut et 120 mètres de long et pesant 3000 kilogrammes). Le premier porte son nom et le second le nom de son collègue. Malheureusement ils sont découpés en morceaux lesquels sont vendus aux enchères et ont en grande partie disparu.
      En 1881 il est promu officier de la Légion d’honneur.
     
   
Bataille du 18 août à l'emplacement du cimetière militaire actuel du village
Le tableau est exposé au musée d'Orsay à paris.